Historique

Historique

14.06.2012

C’est en 2008 que la boisson énergisante Redbull, à base de taurine, de caféine et de D-glucoronolactone, a finalement été autorisée à la vente par le ministère de l’Économie, avec l’aval du Premier ministre, François Fillon. Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, n’avait pas eu gain de cause, elle qui invoquait son interdiction « pour des raisons de santé publique » et « à titre de précaution ». Cette même année, à sa demande, un dispositif de surveillance des effets indésirables...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
picto

Pictogramme grossesse : une fausse bonne idée à réviser

L’apposition de pictogrammes « médicament et grossesse » est une intention louable, mais la coexistence de deux pictogrammes, présents sur 60 à 70 % des médicaments, est une source d’inquiétude parfois infondée pour les patientes... Commenter

Partenaires