Mélanie F., 29 ans

Mélanie F., 29 ans

07.05.2012

Zoé, âgée de cinq ans, vient d’être hospitalisée pour méningite. L’examen du LCR de la fillette ayant révélé la présence d’un méningocoque, le médecin a prescrit aussitôt une antibiothérapie prophylactique à la maman - seule personne ayant été en contact rapproché avec elle. Le traitement mis en œuvre s’est révélé rapidement efficace et Zoé va déjà bien mieux.

  • Mélanie F., 29 ans - 1

La Rifadine a pour principe actif la rifampicine, un antituberculeux. Cet antibiotique est indiqué ici dans le cadre d’une éradication prophylactique de Neisseria meningitidis, agent de la méningite à méningocoque. Ce traitement doit être instauré dans les dix jours suivant le diagnostic de l’infection. L’alternative est représentée par l’administration de spiramycine (Rovamycine), notamment chez une femme enceinte.

Le médecin a prévenu Madame F. que l’administration de rifampicine...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires