Biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène - Non, sauf pour les prématurés

Biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylèneNon, sauf pour les prématurés

23.04.2012

Utilisés dans certains établissements de santé, les biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène doivent être totalement abandonnés pour la plupart des nouveau-nés, indique la Direction générale de la santé (DGS). L’absence de solution alternative satisfaisante pose problème pour les prématurés et les nourrissons souffrant de pathologies graves.

  • Les dispositifs utilisés en néonatalogie doivent être microbiologiquement propres

SUITE AUX RÉVÉLATIONS dans la presse de l’affaire des biberons et tétines stérilisés avec de l’oxyde d’éthylène (OE) dans certains établissements hospitaliers, plusieurs agences saisies par la DGS ont remis des rapports complémentaires à ce sujet. Dans un communiqué publié ce vendredi, la préconisation de la Direction générale de la santé est claire, s’agissant des nouveau-nés à terme et ne souffrant d’aucune pathologie : « Les biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène n’ont pas à être...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires