Le point de vue de l’UTIP
Formation thérapeutique du Pharmacien

Le point de vue de l’UTIP

20.02.2012

Trop nombreux sont les migraineux qui ne font pas l’objet d’un suivi médical. La migraine reste malheureusement encore une maladie sous-diagnostiquée. Pourtant, elle peut être très handicapante, altérer la qualité de vie des patients, perturber les relations affectives et retentir sur les activités professionnelles. Elle est aussi un facteur de risque cardiovasculaire qu’il faut prendre en compte. En effet, elle est associée à un risque élevé d’affection neurocardiovasculaire.

Notre...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
assemblée

À la Une Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas Abonné

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un... 1

Partenaires