Hépatite C et ViraféronPeg - Les patients de contacter leur médecin

Hépatite C et ViraféronPegLes patients de contacter leur médecin

16.02.2012

L’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) confirme les dysfonctionnements du stylo injecteur utilisé pour l’injection sous-cutanée du ViraféronPeg dans le traitement de l’hépatite C. L’agence demande aux patients de contacter leurs médecins. Un comité d’experts va être mis en place.

« À LA SUITE de la publication dans la presse d’informations à propos de ViraféronPeg administré par stylo injecteur, l’Afssaps est concernée par l’évocation d’une perte de chance pour les patients et la nécessité de sécuriser l’emploi de ce produit de santé », affirme l’agence dans un communiqué. Le quotidien national avait publié un dossier dans lequel il relayait l’alerte donnée par le Pr Albert Tran, chef du service d’hépato-gastroentérologie de l’hôpital de l’Archet (Nice) sur les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires