Cuir chevelu sensible et démangeaisons - Un shampooing physioprotecteur pour arrêter de se gratter

Cuir chevelu sensible et démangeaisonsUn shampooing physioprotecteur pour arrêter de se gratter

06.02.2012

La physiologie du cuir chevelu sensible, encore mal connue, correspondrait à une neurosensibilité exacerbée. Elle est dominée par le prurit (démangeaisons). La nouveauté capillaire des Laboratoires Ducray possède une formule haute tolérance et contient un ingrédient ayant une action spécifique sur les démangeaisons.

LE CUIR CHEVELU sensible est un ensemble de sensations subjectives déplaisantes, apparenté au syndrome de la peau sensible, et dont le signe le plus fréquent et le plus incommodant pour les patients est le prurit. Les démangeaisons qui caractérisent cet état capillaire sont dites primaires, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas la conséquence d’une pathologie associée génératrice de ces manifestations désagréables ; de ce fait, elles nécessitent une prise en charge spécifique. Le cuir chevelu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires