Implants mammaires PIP - L’AFSSAPS poursuit son investigation

Implants mammaires PIPL’AFSSAPS poursuit son investigation

01.12.2011

Le lymphome anaplasique à grandes cellules (ALCL) qui a emporté une ancienne porteuse de prothèses mammaires Poly Implant Prothèse (PIP) est « le premier » et « unique » cas signalé à ce jour avec ce type d’implant, constate l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). Le lien de cause à effet n’est pas prouvé, mais la « discussion est ouverte ».

  • 30000 porteuses de prothèses PIP en France

« C’EST LE PREMIER CAS de lymphome connu à ce jour avec les prothèses PIP, indique Jean-Claude Ghislain, directeur de l’évaluation des dispositifs médicaux à l’AFSSAPS. C’est un cas unique. » En mars 2010, l’AFSSAPS avait décidé la suspension de l’utilisation de ces prothèses, évoquant la possibilité d’un phénomène de suintement de ce gel de silicone frauduleux (non destiné à un usage médical). Le gel est reconnu comme ayant un pouvoir irritant et pouvant entraîner des réactions...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires