De bons résultats ont été obtenus chez le singe - Obésité : l’adipotide détruit la graisse

De bons résultats ont été obtenus chez le singeObésité : l’adipotide détruit la graisse

17.11.2011

Une équipe de Houston (Texas) a développé une nouvelle approche prometteuse contre l’obésité : il s’agit d’un peptide nommé adipotide qui cible les vaisseaux sanguins du tissu adipeux blanc et déclenche leur destruction par apoptose. Évalué chez des singes obèses, ce traitement provoque une perte de poids et améliore l’insulinorésistance. Un essai clinique est en vue chez des patients obèses ayant un cancer de la prostate (l’obésité étant associée à une moins bonne réponse aux traitements du cancer prostatique).

« LE DÉVELOPPEMENT de ce composé pour un usage humain procurerait une approche non chirurgicale pour réduire l’accumulation de graisse blanche, par opposition avec les médicaments amaigrissants qui visent à contrôler l’appétit ou prévenir l’absorption de graisse alimentaire », souligne le Pr Renata Pasqualini (University of Texas M. D. Anderson Cancer Center, Houston) qui a dirigé ce travail.

L’obésité, définie par un indice de masse corporelle supérieur à 30, est une cause majeure...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 18

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.