La recherche d’un effet immunomodulateur - La vitamine D pointe son nez dans le lupus érythémateux disséminé

La recherche d’un effet immunomodulateur La vitamine D pointe son nez dans le lupus érythémateux disséminé

14.11.2011

Une étude préliminaire présentée par une équipe française au congrès de l’American College of Rheumatology suggère qu’une supplémentation en vitamine D aurait un rôle immunomodulateur favorable dans le lupus érythémateux disséminé, avec une amélioration de l’équilibre entre les cellules T régulatrices et celles produisant l’IL17, ainsi qu’une réduction des lymphocytes B anormaux.

DANS LE LUPUS érythémateux disséminé (LED), les poumons, les articulations, les reins et le SNC souffrent, entre autres organes potentiellement affectés. Les rashs cutanés et l’arthrite constituent les symptômes les plus courants. On sait qu’il existe des défauts de régulation des lymphocytes T helpers régulateurs (Treg), des lymphocytes T helpers produisant l’IL17, ainsi que des lymphocytes B (qui élaborent des anticorps contre le soi). Un effet immunomodulateur de la vitamine D a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires