Des essais chez l’homme dans deux à trois ans - Un patch transdermique anti-VIH en développement

Des essais chez l’homme dans deux à trois ansUn patch transdermique anti-VIH en développement

03.11.2011

Des chercheurs américains ont développé pour la première fois

  • La fabrication des patchs ne nécessite aucun équipement spécial

« NOUS ESPÉRONS voir cette forme de patch transdermique entrer en phase clinique chez l’homme dans deux à trois ans », confie au « Quotidien » le chercheur Anthony Lam, qui dirige ce développement au sein de la compagnie ImQuest BioSciences (Frederick, MD, États-Unis). Il présentait les premiers résultats de ce patch expérimental à l’occasion du Congrès annuel de l’American Association of Pharmaceutical Scientists qui se déroulait à Washington, DC, du 23 au 27 octobre.

Une molécule...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 3

Partenaires