L’apothicairerie de Lons-le-Saulnier : un patrimoine local préservé

L’apothicairerie de Lons-le-Saulnier : un patrimoine local préservé

17.10.2011

Le promeneur amoureux du patrimoine local, le pharmacien intéressé par l’histoire de sa profession ou simplement le passant un brin audacieux pour oser pousser une porte, tous penseront que Lons-le-Saulnier vaut le détour. Car, au-delà d’une grille dorée digne des entrées royales, la visite d’un lieu magnifiquement bien préservé les attend.

  • Un exceptionnel herbier du XVIIIe siècle
  • Des  pots en faience de Meillonnas

La grille dorée (classée monument historique), c’est celle de l’ancien hôtel-Dieu, façonnée par un ferronnier de la région, François Maréchal. Aujourd’hui, il n’y a plus de malades, seulement des bureaux administratifs. Les visites se font sur rendez-vous auprès de l’Office du tourisme de la ville. Christelle Cretin, guide du patrimoine local, a les clefs du bâtiment, de lourdes clefs en fer dont le cliquetis évoque une époque révolue. Nous la suivons d’abord à travers le cloître. Après...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

3 000 euros en moyenne pour 7 ROSP

Chaque pharmacie touchera en moyenne 3 000 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique, hors génériques. Cette rémunération comprend les ROSP du volet « qualité de services et modernisation de l’officine »... Commenter

Partenaires