PORTRAIT - Il anime depuis vingt ans les soirées musicales de Dardilly - Henri Marchand, l’amour du baroque

PORTRAIT - Il anime depuis vingt ans les soirées musicales de DardillyHenri Marchand, l’amour du baroque

30.06.2011

Son officine est installée juste en face de l’église, à Dardilly (Rhône), commune verte, riante et riche de l’Ouest lyonnais. Henri Marchand, fou de musique baroque, et lui-même compositeur, y a créé un festival reconnu pour la qualité des ses concerts, qui fête cette année ses vingt ans.

  • Henri Marchand sur le perron de l’église Saint-Claude de Dardilly

« LA MUSIQUE BAROQUE (1600 – 1760) est gaie, mutine, joyeuse, sans apprêts, elle est loin de ce que deviendra plus tard, au XIX°, la musique classique, avec tout ce que comporteront les concerts et les salles de compassé, de sacré. Dans le baroque, le musicien et l’orchestre sont au milieu du public, avec lui, à hauteur d’homme, et cette musique incarne à merveille le plaisir, la sensualité aussi, sans oublier une certaine forme de transgression ! » Écouter parler Henri Machand de la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 16

Partenaires