Téléphone portable - Les mesures de précaution justifiées

Téléphone portableLes mesures de précaution justifiées

09.06.2011

Réunis à Lyon pendant une semaine, les experts internationaux du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) ont finalement statué que l’usage des téléphones portables pouvait être cancérogène en le classant dans le groupe 2B.

  • Un risque accru de gliome et de neurinome de l'acoustique

« LES PREUVES, qui continuent à s’accumuler, sont assez fortes pour justifier » une classification de l’usage du téléphone portable en « peut être cancérogène pour l’homme » (groupe 2B), indique le Dr Jonathan Samet (University of Southern California), président du groupe de travail. Les experts de quatorze pays, rassemblés sous l’égide du CIRC – agence de l’OMS qui se consacre aux champs électromagnétiques de radiofréquence –, ont analysé toute la littérature scientifique (les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires