Les antimycosiques

Les antimycosiques

09.06.2011

Les mycoses sont des pathologies extrêmement fréquentes, mais souvent sous-diagnostiquées et insuffisamment prises en charge, notamment dans la durée. Si l’arsenal de lutte est diversifié et efficace, son utilisation optimale requiert des conseils pertinents de bon usage.

  • Candida albicans est responsable de nombreuses infections muqueuses
  • Le pityriasis versicolor est provoqué par Malassezia furfur
Les principaux médicaments

Amphotéricine B – Fungizone, nystatine – Mycostatine, miconazole – Daktarin, bifonazole – Amycor, éconazole – Pévaryl, isoconazole – Fazol, oxiconazole – Fonx, sertaconazole - Monazol, sulconazole – Myk, kétoconazole – Nizoral, griséofulvine – Griséfuline, terbinafine – Lamisil, amorolfine – Locéryl et Curanail, ciclopirox – Mycoster, ciclopirox olamine – Sebiprox, sulfure de sélénium - Selsun.

Mécanismes d’action

Tous les produits actuellement disponibles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 5

Partenaires