La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer

06.06.2011

De récents progrès majeurs permettent d’établir un diagnostic positif de la maladie d’Alzheimer (AZ), avant le stade de la démence. Les patients peuvent désormais être traités plus précocement. Comment faire accepter le diagnostic et accompagner les traitements ? Tels sont quelques-uns des rôles dévolus au pharmacien.

  • Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer a significativement progressé
Les mots du client

« - Ma mère vient de décéder et depuis mon père, âgé de 75 ans, perd la tête. Il a du mal à s’organiser et à gérer son quotidien, il est très confusionnel. Je redoute un Alzheimer.

- Mon mari est traité pour sa maladie d’Alzheimer mais il se désintéresse de tout, il refuse de voir ses amis. Il est tantôt très agressif et tantôt complètement apathique, et j’ai parfois du mal à le supporter.

- J’ai dû me résoudre à placer ma mère de 82 ans, en institution. Elle...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 5

Partenaires