Clottafact, fibrinogène humain pour les déficits congénitaux

Clottafact, fibrinogène humain pour les déficits congénitaux

30.05.2011

Pour la première fois, un fibrinogène humain (Clottafact) a obtenu une AMM en France. Il a reçu le prix Galien dans la catégorie « médicaments destinés aux maladies rares ». C’est le seul produit à base de fibrinogène humain disponible dans le traitement des déficits congénitaux en fibrinogène et de certaines hémorragies des déficits acquis.

  • Un dérivé du sang obtenu par fractionnement du plasma humain

CLOTTAFACT (Laboratoires LFB), premier fibrinogène humain ayant obtenu une AMM en France, est un dérivé du sang obtenu par fractionnement du plasma humain. Comme la Haute Autorité de santé le précise, il est indiqué :

– en cas d’hypofibrinogénémie, de dysfibrinogénémie ou d’afibrinogénémie constitutionnelle, chez les patients présentant une hémorragie spontanée ou post-traumatique. (En raison de l’absence de données dans les saignements majeurs engageant le pronostic vital ou...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires