Hépatite A - Une épidémie liée à des tomates semi-séchées

Hépatite AUne épidémie liée à des tomates semi-séchées

18.04.2011

La consommation de tomates semi-séchées a entraîné une épidémie d’hépatite A en France, avec 59 cas recensés de novembre 2009 à février 2010, montre une étude publiée le 12 avril dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire ». Le produit provenait de Turquie, pays de haute endémicité pour le VHA.

L’HÉPATITE A touche plus de 1 200 personnes chaque année (2 cas pour 100 000), si l’on en croit les statistiques de 2006 à 2009 (5 101 cas au total). Les deux expositions à risque les plus fréquentes sont la présence d’autres cas dans l’entourage et un séjour hors métropole. Les épidémies d’origine alimentaire sont plus rares et l’on ne relève pendant la période qu’une épidémie liée à la consommation d’huîtres, avec 111 cas, en 2007.

C’est pourquoi le nombre de cas signalés ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires