De la Diagonale des fous au tour du Mont Blanc - Stéphane Schweig, coureur extrême

De la Diagonale des fous au tour du Mont BlancStéphane Schweig, coureur extrême

31.03.2011

Meurtri, mais tellement plus fort : Stéphane Schweig, pharmacien à Crèvecoeur-le-Grand, dans l’Oise, participe à des épreuves de trail, des courses où tout peut survenir, des joies intenses aux hallucinations démentes.

  • Stéphane Schweig : " le trail me donne confiance en moi ».

« LE BUT, c’est d’arriver, "ti-pas ti-pas", comme disent les Réunionnais, de voir mes enfants accourir devant moi. » Stéphane Schweig, pharmacien à Crèvecoeur-le-Grand (Oise), se dit fier de participer à ce « beau sport », qui est quand même une histoire de fous : le trail et même l’ultra trail. Il a couru la plus dure des épreuves, la « Diagonale des fous », justement, qui consiste à traverser de part en part l’île de la Réunion : 150 km, 9 500 mètres de dénivelés, 2 500 concurrents au...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires