Innocuité de l’aspartame - Le doute sur les édulcorants subsiste

Innocuité de l’aspartameLe doute sur les édulcorants subsiste

31.03.2011

Après avoir conclu que les deux études mettant en cause l’innocuité de l’aspartame ne justifiaient pas une révision des évaluations précédentes de l’aspartame, l’ANSES et l’EFSA revoient leurs positions. Un groupe de travail va être mis en place afin d’évaluer les bénéfices et les risques nutritionnels des édulcorants intenses et la nécessité éventuelle d’élaborer des recommandations. Le Dr Laurent Chevallier du Réseau environnement santé (RES), qui a été étendu lors d’une audition publique au parlement européen, s’interroge.

  • Le Dr Laurent Chevallier a été entendu lors d'une audition au parlement européen

« ÉDULCORANTS artificiels : Faut-il avoir peur de l’aspartame ? » Tel est le thème de l’audition publique organisée au Parlement européen le 16 mars dernier par Corinne Lepage et Antonyia Parvanona. Les deux eurodéputées de l’Alliance des démocrates et libéraux pour l’Europe (ADLE) entendaient ainsi lancer le débat au niveau européen en donnant la parole aux scientifiques auteurs des études qui ont récemment suscité les doutes sur l’innocuité de l’aspartame, les Drs Morando Soffritti ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 6

Partenaires