Douleurs neuropathiques post-zostériennes (DNPZ) - Le premier emplâtre à base de lidocaïne disponible en ville

Douleurs neuropathiques post-zostériennes (DNPZ)Le premier emplâtre à base de lidocaïne disponible en ville

17.03.2011

La symptomatologie douloureuse domine le tableau clinique du zona et la douleur post-zostérienne, persistant après cicatrisation de l’éruption cutanée, est difficile à soulager avec les traitements pharmacologiques systémiques. Les laboratoires Grünenthal ont réalisé une nouvelle approche thérapeutique locale dont l’originalité tient dans sa forme galénique innovante.

LES DOULEURS contemporaines de la phase éruptive du zona et les douleurs séquellaires appelées douleurs post-zostériennes (DPZ) répondent à des mécanismes différents. Ces dernières peuvent persister pendant des mois, voire des années, mais elles ne sont pas le prolongement des douleurs aiguës. « Elles présentent les caractères d’une douleur neuropathique et constituent une pathologie spécifique qui est une complication plus ou moins tardive de la maladie, résume le Dr Gérard Cunin ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Dispensation à l'unité

À la Une Pourra-t-on échapper à la vente à l'unité ? Abonné

Dispenser les médicaments à l’unité : c’était une des propositions du candidat Macron pendant la campagne à l’élection présidentielle. Désormais installé à l’Élysée, il ne semble pas avoir enterré l’idée. Le sujet continue de diviser la profession qui cherche à trouver des alternatives. 5

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.