Réduction des anomalies mitochondriales - L’endurance prévient le vieillissement

Réduction des anomalies mitochondrialesL’endurance prévient le vieillissement

28.02.2011

C’est démontré chez la souris au niveau biologique : un exercice d’endurance empêche l’accumulation des anomalies mitochondriales qui ont été impliquées dans le vieillissement, tout comme cette pratique physique atténue les pathologies chroniques qui sont associées à l’avancée en âge.

  • L’entraînement à l’endurance atténue la sarcopénie liée à l’âge, ainsi que l’atrophie cérébrale

LA THÉORIE mitochondriale du vieillissement s’appuie sur l’hypothèse que l’accumulation des mutations de l’ADN mitochondrial (ADNmt) somatique aboutit à un déclin des différentes fonctions tissulaires. Il est bien établi (chez les humains, les singes et les rongeurs) que les anomalies mitochondriales et la mutagenèse de l’ADNmt président à une dégénérescence tissulaire, à l’intolérance au stress et aux déficits énergétiques qui accompagnent le vieillissement. Enfin, un appauvrissement de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires