Maladies cardiaques, infectieuses et respiratoires - Les fibres réduisent les risques de décès

Maladies cardiaques, infectieuses et respiratoiresLes fibres réduisent les risques de décès

24.02.2011

La prise alimentaire de fibres peut être associée à une réduction du risque des décès de toutes causes, aussi bien que des décès par maladies cardio-vasculaires, infectieuses et respiratoires, selon une étude de suivi sur neuf ans.

  • Une alimentation riche en fibres peut apporter un bénéfice substanciel

LES FIBRES diététiques sont définies comme la partie en hydrates de carbone des végétaux qui est résistante à la digestion et à l’absorption par le tube digestif.

Des travaux antérieurs ont fait supposer que les fibres alimentaires ont des effets positifs sur la santé en réduisant les risques des maladies cardio-vasculaires, de certains cancers, du diabète et de l’obésité. Les effets favorables sont à rapporter à une amélioration du transit avec une réduction du temps de passage des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CA

Sévère réquisitoire contre les compléments alimentaires de l'hiver

Dans un numéro hors-série paru ce jeudi 10 octobre, le magazine « 60 millions de consommateurs » a passé au crible 120 compléments alimentaires parmi les plus vendus en hiver. Pour son numéro hors-série (novembre - décembre... 3

Partenaires