Se méfier des contrefaçons - Des recommandations actualisées sur la dysfonction érectile

Se méfier des contrefaçonsDes recommandations actualisées sur la dysfonction érectile

07.02.2011

Les recommandations sur la prise en charge de la dysfonction érectile viennent d’être actualisées par l’AIHUS, notamment sur les traitements disponibles. Outre une actualisation des données, elles ajoutent la mise en garde du patient sur les médicaments de contrefaçon disponibles sur internet.

L’ASSOCIATION inter-hospitalo-universitaire de Sexologie (AIHUS) vient de mettre à jour ses recommandations sur la prise en charge de la dysfonction érectile. Ce document fort complet* rappelle que le diagnostic est fait par l’interrogatoire, qui peut être soutenu par l’utilisation d’un autoquestionnaire (International Index of Erectile Dysfunction). La persistance d’érections spontanées ou provoquées, le maintien d’une capacité érectile résiduelle constituent des facteurs de bon...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... 1

Partenaires