Antihistaminique : attention aux somnolences !

Antihistaminique : attention aux somnolences !

03.02.2011

En décembre 2010, le pictogramme de vigilance mentionné sur DolirhumePro comprimés jour et nuit passait du niveau 2 au niveau 3, en raison de l’effet majeur de la doxylamine contenue dans le comprimé Nuit sur les capacités à conduire des véhicules ou à utiliser des machines. De nombreux autres médicaments indiqués dans le traitement du rhume, en particulier ceux contenant un antihistaminique, nécessitent ainsi d’alerter les patients sur le risque de somnolence. Une information d’autant...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
vitrine

À la Une Quand les infirmiers se paient les pharmaciens Abonné

L’extension de la vaccination antigrippale à l'ensemble des pharmacies irrite les infirmiers. Mais les commentaires acerbes lus sur Internet et les réseaux sociaux ne sont pas toujours conformes à la réalité du terrain. Commenter

Partenaires