Nouveau fer injectable en ville - Une correction rapide et maîtrisée de la carence martiale

Nouveau fer injectable en villeUne correction rapide et maîtrisée de la carence martiale

31.01.2011

Le fer est un élément paradoxal, à la fois indispensable à la vie et toxique. Son métabolisme est complexe et toute carence martiale doit être corrigée. Actuellement, les préparations orales ou injectables à base de fer ont des limites en termes de modalités d’administration et de tolérance. Ferinject, complexe ferrique innovant, apporte une vision plus moderne de la prise en charge de l’anémie et du déficit en fer.

LE FER est l’élément central de l’hémoglobine et des protéines héminiques, il assure le transport de l’oxygène et le fonctionnement de la plupart des cellules. « De ce fait, son métabolisme doit être finement régulé et nos connaissances ont été bouleversées par la découverte de l’hepcidine comme hormone de régulation du métabolisme du fer synthétisé par le foie », déclare le Dr Sigismond Lasocki (hôpital Bichat, Paris). Ce peptide hépatique augmente en cas de surcharge ferrique ou dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires