Essai pilote en cours dans la rétinopathie pigmentaire - Trois rétines artificielles en France

Essai pilote en cours dans la rétinopathie pigmentaireTrois rétines artificielles en France

16.12.2010

Sur un total de 30 rétines artificielles posées dans le monde, trois patients sont implantés en France, dans le cadre de l’étude menée à l’hôpital des Quinze-Vingts sous la direction du Pr José-Alain Sahel. Ce dernier explique au Quotidien les « résultats intermédiaires

  • Le système implanté permet aux personnes de se diriger dans la vie quotidienne

LE DISPOSITIF Argus II (développé par la compagnie Second Sight) est destiné aux patients complètement aveugles mais qui ont eu antérieurement la vue. Les participants de l’étude dirigée par le Pr Sahel souffrent de rétinopathie pigmentaire, maladie génétique. Ils ont perdu la vue depuis dix à quinze ans.

Le premier patient français a été implanté le 13 février 2008 et l’essai, de trois ans, va s’achever en 2012. Les résultats actuels représentent donc un bilan d’étape.

« Les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires