Un amoureux du 7e Art - Jean Lamarche, une vie sur grand écran

Un amoureux du 7e ArtJean Lamarche, une vie sur grand écran

16.12.2010

De son enfance, Jean Lamarche se souvient des salles obscures de son quartier du XVIIIe arrondissement de Paris et du plaisir de découvrir de nouveaux films avec ses parents. Il en a gardé une passion intacte pour le septième art : cinémathèque personnelle, soirées grand écran entre amis, rédaction d’un blog… De rencontres en projections, il ne cesse d’aiguiser sa réflexion sur la vie et le cinéma.

  • Le cinéma peut être une thérapeutique

« QUAND J’ÉTAIS ENFANT, nous allions toutes les semaines au cinéma en famille, au Métropole et au Gaumont Palace, qui était le plus grand cinéma d’Europe en 1950. J’ai ainsi vu beaucoup de films d’adulte, ce qui a été très formateur. » Marqué par les têtes d’affiche de l’âge d’or du cinéma – Jean Gabin, Jean Marais, Danielle Darrieux, Edwige Feuillère – le garçonnet cultive la nostalgie du septième art lors d’un déménagement en banlieue, qui l’éloigne du grand écran : désormais, il...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires