Rougeole, coqueluche, hépatite B… - Le calendrier vaccinal des adolescents n’est pas suffisamment respecté

Rougeole, coqueluche, hépatite B…Le calendrier vaccinal des adolescents n’est pas suffisamment respecté

06.12.2010

La vaccination à l’adolescence est une étape importante dans la prévention des maladies infectieuses. Pourtant, à cet âge et, plus tard, chez l’adulte, les rappels et les rattrapages vaccinaux sont souvent négligés. Or ces deux populations contribuent à faire circuler de nombreux agents pathogènes ; il devient impératif d’améliorer leurs couvertures vaccinales malgré les freins existants et le suivi médical moins régulier.

  • Beaucoup trop d’adolescents et de jeunes adultes ne sont pas à jour de leurs vaccinations

L’ENQUÊTE Vaccinoscopie, qui s’est déroulée en France à la fin 2009 pour la deuxième année consécutive, montre que si le suivi vaccinal est bien respecté dans la petite enfance, il se relâche à l’adolescence et à l’âge adulte. « La vaccination ne se limite pas à la petite enfance et on ne peut espérer obtenir un contrôle optimal des maladies infectieuses en France sans améliorer d’une manière globale la vaccination à tous les âges, prévient le Pr Joël Gaudelus (CHU Jean Verdier, Bondy). L...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires