Elles ont un rôle indépendant et significatif - Des bactéries capables de faire siffler les nourrissons

Elles ont un rôle indépendant et significatifDes bactéries capables de faire siffler les nourrissons

14.10.2010

Les sifflements bronchiques chez l’enfant sont habituellement associés à des infections virales. Mais les virus pourraient ne pas être les seuls coupables. Hans Bisgaard et coll. (Danemark) montrent que des épisodes de sifflements aigus chez de jeunes enfants peuvent exister en présence d’infections bactériennes, indépendamment de la présence de virus.

  • Des sifflements dans la première année

LORS DES ÉPISODES de sifflements bronchiques pendant la première année de la vie ainsi que lors des exacerbations d’asthme, la responsabilité des virus a été documentée de manière consistante et étayée par de nombreux travaux.

Pourtant, une étude récente chez des enfants d’âge préscolaire, menée en Europe et aux États-Unis, a indiqué que les antibiotiques figurent parmi les médicaments les plus prescrits lors des épisodes de sifflement. Toutefois, il n’y a pas d’études suggérant que...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires