Un effet marqué chez les plus jeunes - Nuits courtes, enfants obèses

Un effet marqué chez les plus jeunesNuits courtes, enfants obèses

13.09.2010

Les enfants d’âge préscolaire ont intérêt à bien dormir la nuit sous peine de devenir plus facilement obèses, selon une étude américaine. La sieste ne pallie pas le manque de sommeil nocturne et n’empêche pas la prise de poids. S’assurer que les plus petits dorment bien la nuit aiderait à enrayer l’obésité infantile galopante.

  • La sieste ne compense pas une nuit écourtée

LES PARENTS ne devraient pas s’en plaindre, il en va aussi de la tranquillité de leurs soirées. Pour prévenir l’obésité de leurs rejetons, c’est « au lit à 21 heures ! ». D’après un panel d’enfants américains, le manque de sommeil la nuit en période d’âge préscolaire serait en effet associé à un risque plus élevé de surpoids par la suite. Ce sont les observations que Janice Bell de l’université de Washington et Frederick Zimmerman de l’université de Californie ont tirées d’une étude...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires