Allergie médicamenteuse - Un mécanisme original identifié

Allergie médicamenteuseUn mécanisme original identifié

30.08.2010

L’équipe de Philippe Musette (Inserm 905, Rouen), au terme de recherches commencées il y a 7 ans, montre que certaines allergies médicamenteuses sont dues à une réactivation de virus quiescents, comme des virus de la famille herpès. La susceptibilité de certains patients à présenter ces allergies est à l’étude.

LES CHERCHEURS de l’unité Inserm 905 de Rouen ont suivi 40 patients qui présentaient un DRESS (Drug Reaction with Eosinophilia and Systemic Symptoms), aussi appelé syndrome d’hypersensibilité. C’est une réaction allergique à un médicament très particulière, où la manifestation cutanée est associée à des atteintes systémiques, pulmonaires, parfois cardiaques, et assortie d’une mortalité élevée atteignant 10 %. Des DRESS sont susceptibles de survenir en association avec la prise d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires