Le rivaroxaban (Xarelto), un anticoagulant actif par voie orale

Le rivaroxaban (Xarelto), un anticoagulant actif par voie orale

23.07.2010

Le prix Galien 2010, dans la catégorie « Médicaments destinés à la thérapeutique ambulatoire », a été décerné au rivaroxaban (Xarelto, Bayer Schering Pharma), un anticoagulant actif par voie orale et n’imposant pas de contrôle biologique. De nombreuses études, dont RECORD 1 et 3, ont montré son intérêt dans la prévention des événements thromboemboliques veineux après prothèse de hanche ou de genou. Il permet de remplacer l’injection sous-cutanée d’anticoagulant héparinique par l’administration orale d’un comprimé.

  • Prothèse totale de hanche

LES ANTICOAGULANTS comme les héparines de bas poids moléculaire impliquent une administration parentérale. De plus, le risque de thrombopénie induite par l’héparine rend nécessaire une surveillance de la numération plaquettaire deux fois par semaine, pendant toute la durée du traitement. Les antivitamines K, administrés par voie orale, exercent une activité puissante mais contrebalancée par de nombreuses interférences médicamenteuses et alimentaires, ainsi qu’une majoration parfois...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires