L’azacitidine (Vidaza), destinée au syndrome myélodysplasique

L’azacitidine (Vidaza), destinée au syndrome myélodysplasique

23.07.2010

Parmi les deux médicaments récompensés par le prix Galien 2010, dans la catégorie « Médicaments destinés aux maladies rares », l’azacitidine (Vidaza, Celgène), premier médicament destiné au syndrome myélodysplasique de risque « intermédiaire élevé » et « élevé » et ses formes de transformation leucémique.

  • Une réduction des besoins transfusionnels

LES SYNDROMES myélodysplasiques sont des maladies rares de la moelle osseuse de très mauvais pronostic. Leur incidence annuelle est de 4 à 5 pour 100 0000 personnes.

Ces syndromes se caractérisent par une production insuffisante des cellules sanguines sur les plans quantitatif et qualitatif. Cette production insuffisante s’accompagne le plus fréquemment d’anémie. Par ailleurs, le défaut de production peut aussi concerner les globules blancs et/ou les plaquettes. Enfin, les patients...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires