Une enquête sur 209 femmes - Après un cancer du sein, la grossesse n’a pas d’effet néfaste

Une enquête sur 209 femmesAprès un cancer du sein, la grossesse n’a pas d’effet néfaste

23.07.2010

L’Association francophone de l’après- cancer du sein (AFACS) rappelle qu’il n’y a pas d’influence négative de la grossesse sur le pronostic des cancers du sein, « pourvu que des précautions minimales soient respectées ».

  • Des grossesses survenues le plus souvent spontanément

L’AUGMENTATION de l’incidence du cancer du sein en France (+?2,5 % par an) touche de façon équivalente toutes les tranches d’âge. Parmi les 40 000 à 50 000 femmes atteintes chaque année, 7 % ont moins de 40 ans avec souvent, au sortir de la phase aiguë de la maladie, un projet de maternité. L’enquête menée par l’AFACS, entre 2006 et 2007, s’est intéressée aux aspects psychosociaux de ces grossesses après cancer. Elle a porté, sous la forme d’un questionnaire envoyé par voie postale, sur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires