Douleurs articulaires - Phytalgic confirme cliniquement ses bienfaits

Douleurs articulairesPhytalgic confirme cliniquement ses bienfaits

01.07.2010

L’arthrose est la plus fréquente des maladies dégénératives rhumatologiques. Les médicaments prescrits ne sont pas dépourvus d’effets indésirables. Pour la première fois en France, une étude clinique démontre l’efficacité d’une solution naturelle, Phytalgic, comme produit d’accompagnement pour améliorer la qualité de vie des patients.

LES DIFFÉRENTS traitements prescrits aux personnes souffrant de gonarthrose ou de coxarthrose agissent uniquement sur la douleur et non sur l’étiologie de la maladie. Ainsi, les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) permettent d’améliorer l’inconfort et ils sont classiquement utilisés malgré les problèmes secondaires qui leur sont associés. Composé de quatre actifs marins et végétaux sélectionnés pour leur double effet apaisant et protecteur du cartilage et leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires