Un lancement coordonné entre médecin et pharmacien - Un nouvel IPP conseil dans le reflux gastro-œsophagien

Un lancement coordonné entre médecin et pharmacienUn nouvel IPP conseil dans le reflux gastro-œsophagien

25.05.2010

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une pathologie fréquente puisque 3,8 millions de personnes en France en souffrent, et son impact sur la vie quotidienne n’est pas négligeable. Un nouvel inhibiteur de la pompe à protons (IPP), Pantoloc Control, vient renforcer le conseil officinal pour répondre aux plaintes de brûlures d’estomac.

LE CHANGEMENT de statut du pantoprazole 20 mg de la prescription médicale obligatoire (PMO) à la prescription médicale facultative (PMF) se justifie, d’une part par la présence de deux symptômes spécifiques (pyrosis et régurgitation acide) à environ 90 % pour le diagnostic du RGO, qui sont facilement identifiables à l’officine et, d’autre part, par une bonne connaissance de la molécule largement utilisée depuis de nombreuses années avec un rapport bénéfice/risque favorable. En effet, les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires