Sécheresse vaginale et traitements locaux - Ne pas confondre hydratation et lubrification

Sécheresse vaginale et traitements locauxNe pas confondre hydratation et lubrification

17.05.2010

À la ménopause, le déséquilibre hormonal entraîne sécheresse et atrophie vaginales. Les symptômes perturbent fortement la qualité de vie des femmes et le recours aux lubrifiants classiques n’apporte qu’un soulagement superficiel et limité dans le temps. En raison de l’abandon progressif du THM (traitement hormonal de la ménopause) qui apportait une solution satisfaisante à cette problématique médicale, le gel vaginal Replens représente une alternative intéressante et le laboratoire Codépharma en rappelle le mode d’action unique évalué dans plusieurs essais cliniques.

  • Les traitements locaux non hormonaux connaissent un regain d’intérêt





senior menopause lecture

MÊME si la sécheresse vaginale touche majoritairement les femmes ménopausées (30 à 55 % des femmes en post-ménopause), elle peut également concerner toutes les femmes, à tous les âges de leur vie car ses causes sont multiples : grossesse, après bébé, intervention chirurgicale, radiothérapie, chimiothérapie ou prise de certains de médicaments. « Il est important de distinguer humidification et lubrification vaginales, insiste le Dr Sylvain Mimoun (Hôpital Robert Debré, Paris), leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires