La première gamme de parfumerie en officine - Neuf fragrances aux essences naturelles

La première gamme de parfumerie en officineNeuf fragrances aux essences naturelles

25.03.2010

Conçues à Grasse et sublimées par l’art du parfumeur, ces senteurs sont le résultat du mariage entre le savoir faire artisanal français et la créativité contemporaine. En pharmacie, cette démarche crée une niche de dermocosmétique où chacun(e) pourra trouver sa signature olfactive.

  • Grâce à l’essence des Notes, la parfumerie entre en pharmacie

« LE CHALLENGE était de créer un concept qui conjugue harmonieusement des senteurs sublimées par la pureté, la transparence et la naturalité, explique Huong Mangin, filleule de Pierre Fabre et créatrice de la marque. C’est à Grasse, berceau de la haute parfumerie française et avec la collaboration des maîtres parfumeurs de la société Mane, leader mondial, choisie pour ses compétences et son expertise dans la création d’émotions et de désirs liés aux parfums, que nous sommes arrivés à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires