Journée nationale de l’audition - Le danger criant des baladeurs

Journée nationale de l’auditionLe danger criant des baladeurs

11.03.2010

Une enquête montre que les jeunes sont très accros au baladeur numérique et peu conscients des risques pour leur audition. Une fois informés, en revanche, ils sont prêts à écouter moins, moins fort, moins longtemps.

  • Le danger criant des baladeurs - 1

DANS L’UNION européenne, quelque 50 à 100 millions de personnes utilisent des baladeurs numériques quotidiennement. La campagne de la 13e JNA, Journée nationale de l’audition, le 11 mars, met l’accent, cette année, sur l’usage de ces appareils de musique amplifiée, s’adressant donc principalement aux jeunes, très exposés à des niveaux sonores de plus en plus élevés, avec les baladeurs mais aussi les « bruits de loisirs », discothèques, etc.

Selon le comité scientifique européen des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires