Déficit en sérotonine au niveau du tronc cérébral - Nouvelle hypothèse dans la mort subite du nourrisson

Déficit en sérotonine au niveau du tronc cérébralNouvelle hypothèse dans la mort subite du nourrisson

21.02.2010

Les taux de sérotonine seraient 26 % plus bas chez les nourrissons décédés de mort subite. Cette immaturité au niveau du tronc cérébral pourrait être à l’origine d’un mauvais contrôle

  • Des indices importants sur l’origine biologique du syndrome

MÊME SI LE COUCHAGE sur le ventre est un facteur de risque bien identifié de mort subite du nourrisson (MSN), les campagnes de sensibilisation n’ont pas réussi à diminuer cette mortalité infantile au-delà d’un certain seuil. Des pédiatres du Children’s Hospital de Boston viennent de montrer que les circuits sérotoninergiques pourraient être impliqués dans sa pathogenèse. D’après les résultats d’autopsies, l’équipe du Dr Hannah Kinney a montré que les taux de sérotonine (5-HT) et de son...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires