Troubles mnésiques, risque de démence - Une mutation qui ralentit

Troubles mnésiques, risque de démenceUne mutation qui ralentit

21.01.2010

Les sujets porteurs d’une mutation d’un gène impliqué dans le métabolisme du cholestérol bénéficient d’un moindre déclin cognitif et d’un risque moindre de survenue de maladie d’Alzheimer. Résultats d’une étude prospective americaine sur plus de 500 personnes.

LE PLUS SOUVENT les colonnes du « Quotidien » évoquent des gènes de prédisposition aux maladies. Cette fois, une équipe new-yorkaise, Amy E. Sanders et coll., met en évidence un gène protecteur du déclin cognitif et du risque de survenue d’une démence ou d’une maladie d’Alzheimer.

Pour mener à bien sa recherche et confirmer son hypothèse de départ, l’équipe est partie d’un fait connu. Certains polymorphismes du gène CETP (Cholesteryl Ester Transfer Protein) sont associés à des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires