Nouvelles perspectives contre le vieillissement cutané - Un rajeunissement biologique avec un dispositif médical 100 % biomimétique

Nouvelles perspectives contre le vieillissement cutanéUn rajeunissement biologique avec un dispositif médical 100 % biomimétique

03.12.2009

L’industrie cosmétique dispose de plus de dix mille actifs pour traiter le vieillissement cutané, mais la plupart de ces produits sont des substances étrangères à la peau. Le laboratoire Bioderma propose une innovation majeure dans l’univers de la thérapie « âging », en totale rupture avec l’offre cosmétique actuelle, et il signe la première incursion de la marque dans le domaine de la régénération cellulaire.

PLUS DE QUATORZE ANNÉES de recherche avec les médecins, les biologistes et les chercheurs de haut niveau ont été nécessaires au laboratoire Bioderma pour proposer Matricium, dont l’originalité est d’être constitué d’éléments naturellement présents dans la peau. Matricium n’est pas une molécule ni un cosmétique, mais un produit doté du statut de dispositif médical stérile, 100 % biomimétique et 100 % approuvé par la peau. Le concept de ce dispositif part de l’observation de la composition...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 4

Partenaires