Succès français dans l’adrénoleucodystrophie - Deux enfants sauvés par thérapie génique

Succès français dans l’adrénoleucodystrophieDeux enfants sauvés par thérapie génique

09.11.2009

Une équipe INSERM* dirigée par le Pr Patrick Aubourg a obtenu des résultats inespérés sur plus de vingt-quatre mois chez deux petits garçons atteints d’une maladie neurologique grave démyélinisante, l’adrénoleucodystrophie liée à l’X. Des cellules souches hématopoïétiques autologues ont été génétiquement corrigées ex vivo à l’aide d’un nouveau vecteur dérivé d’un lentivirus avant d’être réintroduites chez les enfants.

  • Deux enfants sauvés par thérapie génique - 1

QUEL TRAITEMENT proposer quand ni une greffe de moelle allogénique ni une greffe de sang de cordon ne peuvent être réalisées faute de donneur compatible ? L’équipe INSERM dirigée par le Pr Patrick Aubourg vient d’apporter la preuve très concrète que la thérapie génique, qualifiée de futuriste il y a quelques années encore, peut être une solution pour sortir de l’impasse. Chez deux enfants atteints d’une maladie cérébrale rare sans donneur compatible, la thérapie génique sur cellules...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires