Dans les coulisses du Téléthon - Maladies génétiques : les bons codes pour soigner

Dans les coulisses du TéléthonMaladies génétiques : les bons codes pour soigner

22.10.2009

Serge Braun, pharmacien et directeur scientifique de l’Association française contre les myopathies (dont nous avons présenté le parcours hors du commun dans notre édition du 28 septembre), nous explique aujourd’hui quelques-unes des extraordinaires avancées thérapeutiques en gestation rendues possibles grâce aux ressources du Téléthon ainsi qu’à la ténacité des responsables de l’AFM, qui ont su motiver de nombreuses équipes de chercheurs de très haut niveau. Après des années d’effort, la moisson s’annonce très prometteuse et, surprise, pas seulement au bénéfice de maladies rares. En voici quelques illustrations.

  • Maladies génétiques : les bons codes pour soigner - 1
  • De nouvelles voies de recherche viennent renforcer l’espoir des thérapies géniques

SI, AUPARAVANT, on ne concevait pas de guérir les maladies génétiques par une autre voie que par thérapie génique, consistant à insérer le gène manquant avec un vecteur adéquat, en espérant qu’il se place au bon endroit et qu’il soit fonctionnel, sans abandonner cette idée, les chercheurs ont découvert que bien d’autres voies pouvaient être mises à profit pour influer sur les machineries génétiques.

Actuellement une trentaine d’essais cliniques sont en cours avec le soutien de l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires