Accidents, cancers en passant par les psychoses - Les effets de la consommation

Accidents, cancers en passant par les psychosesLes effets de la consommation

22.10.2009

Un bilan des effets secondaires mis en évidence par les enquêtes réalisées au cours de la dernière décennie (le précédent bilan date de 1997), publié dans le « Lancet »*, montre que la consommation de cannabis expose à un risque accru d’accidents de la circulation, de certains cancers, d’affections myocardiques et de psychoses, en plus du risque d’accoutumance lors de la prise régulière.

UN ADULTE âgé de 15 à 64 ans sur 25 dans le monde consomme du cannabis. Le Bureau de l’ONU contre les drogues et le crime (UNODC) a estimé que 166 millions d’adultes (près de 4 % de la population mondiale) prenaient du cannabis en 2006. Aux États-Unis, le contenu du cannabis en THC est passé de moins de 2 % en 1980 à 8,5 % en 2006.

L’utilisation de cannabis, qui perturbe relativement moins la conduite de véhicules que l’abus d’alcool, se traduit néanmoins par un risque accru d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires