Blocage de l’activité protumorale de la nicotine - Le curcuma contre les récidives

Blocage de l’activité protumorale de la nicotineLe curcuma contre les récidives

12.10.2009

À San Diego ce week-end s’est tenu le congrès 2009 de l’American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery (AAO-HNS). De nouvelles thérapies ont été abordées : le curcuma dans les cancers épidermoïdes, la radiofréquence dans la chirurgie des amygdales

  • Une épice aux précieux effets

LE CURCUMA, cette épice qui donne au curry sa belle couleur rouge orangée, pourrait être utilisé en prévention des récurrences des cancers épidermoïdes de la tête et du cou chez les fumeurs. L’équipe de Cherie-Ann Nathan vient en effet de montrer que ce composé est capable de bloquer in vitro l’activité protumorale de la nicotine. Si ce toxique du tabac n’est pas cancérigène, on sait bien en effet qu’il favorise et stimule le processus tumoral. Dans leur étude, les chercheurs ont « traité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires