Transmise par la reine Victoria - La « maladie royale » était une hémophilie B

Transmise par la reine VictoriaLa « maladie royale » était une hémophilie B

12.10.2009
  • L'impératrice Alexandra Feodorovna et le prince Alexei, 1911

LA « MALADIE ROYALE », une maladie du sang transmise par la reine Victoria d’Angleterre (1819-1901) à ses descendants parmi les familles royales d’Europe et de Russie, a marqué l’histoire et représente l’un des exemples les plus saisissants d’une transmission récessive liée à l’X. Présumée être une hémophilie, sa base moléculaire n’avait toutefois jamais été identifiée.

Le mystère est maintenant résolu. La « maladie royale » était une forme sévère d’hémophilie B, révèlent Rogaev et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires