Cardiologie interventionnelle - Un nouveau stent médicamenteux : le « ballon actif »

Cardiologie interventionnelleUn nouveau stent médicamenteux : le « ballon actif »

05.10.2009

Un nouveau dispositif à élution médicamenteuse viendra bientôt révolutionner le traitement interventionnel des maladies coronaires. L’insertion dans l’artère rétrécie d’un « ballon actif », recouvert d’un antimitotique connu, le paclitaxel, divise ainsi par 4 le taux de resténose habituellement observé avec les stents métalliques.

  • En trente secondes, le ballon actif libère l'intégralité du principe actif présent sur sa surface

DANS les années 1990, les stents avaient offert une première alternative intéressante à la chirurgie coronarienne (pontage). Ces petits ressorts métalliques introduits dans la lumière rétrécie des artères coronaires évitaient alors de plus en plus souvent le recours à l’intervention cardiaque, plus lourde et plus invalidante. Une seconde génération de stents, dits « actifs », a ensuite autorisé la libération in situ et progressive d’un principe actif.

« Malheureusement, explique le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires