Pharmacien, entomologiste, botaniste, peintre… - Michel Dusautois, fregoli des passions

Pharmacien, entomologiste, botaniste, peintre…Michel Dusautois, fregoli des passions

24.09.2009

En d’autres temps, cet homme-là aurait été traité de dilettante : pharmacien d’officine, entomologiste, botaniste, enseignant, maquettiste, peintre. Mais aussi lieutenant-colonel chez les sapeurs-pompiers. Mais derrière toutes ces spécialités, Michel Dusautois, 59 ans, titulaire au May-sur-Evre, près de Cholet (Maine et Loire), vit ses passions au quotidien, qu’il n’hésite jamais à partager avec ses patients, ses amis ou ses confrères.

  • Michel Dusautois, fregoli des passions - 1

CET HOMME-LÀ connaît tout dans ses domaines de prédilection, et sait tout faire, se conduisant en moderne Pic de la Mirandole et occupant son temps à mille pour cent. « L’important n’est pas la connaissance, mais plutôt la manière dont on la transmet. Le pharmacien est un acteur de son temps, qui a suivi des études pluridisciplinaires, et qui, souvent, y a découvert des pôles d’intérêt. Ainsi, la faculté nous fait-elle découvrir l’univers de la mycologie, qui, pour certains – ce fut mon...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires