Un dérivé bactérien contre la maladie de Dupuytren - Succès d’injections d’une collagénase

Un dérivé bactérien contre la maladie de DupuytrenSuccès d’injections d’une collagénase

10.09.2009

Les résultats d’une étude contrôlée en double aveugle contre placebo donnent un bon espoir de facilitation du traitement de la maladie de Dupuytren. L’étude CORD I confirme de manière plus formelle des données éparses qui ont montré que des injections locales d’une collagénase dérivée de la bactérie Clostridium histolyticum améliorent significativement les contractures et les déficits d’extension des doigts.

  • Actuellement, le traitement standard de la maladie Dupuytren est chirurgical

DANS L’ÉTUDE multicentrique CORD I, menée aux États-Unis, 308 patients ont été inclus sur les critères suivants de maladie de Dupuytren : présence d’une contracture portant sur deux articulations métacarpophalangiennes (ou une interphalangienne proximale) pliant les articulations de plus de 20 degrés. La collagénase de Clostridium histolyticum (0,58 mg par injection) a été reconstituée dans 0,25 ml de produit de dilution stérile pour les articulations métacarpophalangiennes ou dans 0,20...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires